plancher flottant

Comment poser du parquet flottant ?

Lors de la rénovation d’un appartement, l’une des interventions fondamentales concerne souvent la rénovation des sols, qu’ils soient endommagés, obsolètes ou tout simplement inadaptés au nouveau cadre environnemental. Sans le préjudice de la planéité du plancher existant et de sa continuité, vous pouvez penser à le recouvrir avec un parquet flottant qui ne nécessite ni collage, ni clouage. Le parquet est dit flottant parce qu’il n’est pas posé directement sur le sol, mais sur un support préexistant comme le carrelage, le béton, etc.. Voyons comment, vous pouvez vous y prendre.

Comment poser du parquet flottant : les outils indispensables

Pour la pose d’un parquet flottant, l’outillage strictement nécessaire comprend les éléments suivants :

  • maillet en caoutchouc;
  • scie à métaux
  • mètre
  • niveau à bulle
  • couteau ou ciseau
  • lames de parquet
pose de parquet
En général, le poseur contrecolle les lames de parquet grâce à leurs languettes ou rainures.

Les languettes sont généralement composées d’un support en bois commun stabilisé et d’une couche supérieure en bois noble, protégée par des peintures anti-rayures et imperméables. Il est conseillé de choisir un parquet avec une surface noble de 3 à 5 mm, qui peut être rafraîchi avec un ponçage de surface.

Comme mentionné, le parquet stratifié est posé en accrochant les lames avec des joints mâle-femelle. Un matériau isolant doit donc être placé entre la chape ou le revêtement existant. Vous avez aussi besoin d’entretoises pour les murs. N’oubliez pas de vous munir d’un ruban d’aluminium ou d’un ruban adhésif dont l’une des deux faces est recouverte d’aluminium. La disponibilité de certains équipements en option peut également faciliter l’installation de parquet flottant. Parmi ceux-ci, un aspirateur à connecter à une scie sauteuse peuvent faire la différence.

Principes de base de la pose de parquet flottant

La technique du parquet flottant est pratique, rapide, moins invasive et aussi plus respectueuse de l’environnement. L’assemblage ne nécessite pas l’utilisation de clous ou de colles. Les bandes de ce revêtement de sol sont simplement combinées et encastrées grâce à une combinaison classiquement définie comme mâle-femelle. Par la suite, les bandes sont placées sur le sol.

Ce dernier doit être recouvert d’un matériau isolant apte à uniformiser le contact du parquet flottant avec la surface de pose et à prévenir en même temps, l’augmentation de l’humidité et la propagation des bruits. Il va de soi que le tapis à poser sur le plancher sous-jacent doit pouvoir supporter à la fois des charges statiques et dynamiques. En fonction de sa nature, il servira à garantir une surface lisse et homogène sur laquelle poser le parquet flottant. 

Pose de la couche isolante

Le sol doit être propre, plan et complètement sec. Après avoir vérifié que la surface du sol remplit les conditions idéales pour l’installation du parquet flottant, nous le couvrirons avec un matériau isolant. Les matériaux utilisés sont généralement une feuille de nylon, une gaine bitumineuse ou une feuille de mousse de polyéthylène à cellules fermées d’environ 2 mm d’épaisseur. 

Les points d’union doivent être joints avec des bandes de ruban adhésif pour les sceller. La direction de cette couche isolante sera perpendiculaire à celle utilisée dans la pose des stratifiés. Nous remontons de quelques centimètres le long des murs que nous recouvrirons ensuite avec les plinthes. 

Nous pouvons également recouvrir cette couche avec quelques feuilles pour isolation phonique, qui peuvent être coupées en vue de les adapter à l’espace disponible.

Installation du parquet flottant

Nous pouvons maintenant commencer à placer les lames de parquet. Nous plaçons d’abord des cales à côté du mur avant de commencer à poser les différentes feuilles. Le côté mâle de la première pièce devra faire face au mur et il faudra laisser un espace de dilatation d’un centimètre tout autour du périmètre. Nous pouvons maintenant continuer l’installation en joignant les différentes feuilles avec un simple système mâle-femelle.

Le placement se fera en rangées. Donc, lorsque nous atteindrons la fin de la première rangée, il est très probable que la feuille ne rentre pas. Nous devrons donc prendre les mesures de l’espace qui manque et couper la planche pour qu’elle rentre, mais en gardant toujours le centimètre du joint de dilatation au mur. Si nous n’avons pas d’outils de coupe, nous pouvons apporter les pièces à couper à une quincaillerie qui offre des services de coupe, après avoir pris les mesures. 

Le reste des rangées du sol stratifié suivra la même méthodologie. Une fois la rangée assemblée, il faudra la clipser à la rangée précédente en lui donnant un peu d’inclinaison avant d’utiliser le marteau. En répétant ces étapes simples que nous avons expliquées, nous pouvons terminer tout le séjour. Pour la dernière rangée, il faudra couper les lattes de façon transversale. 

Une fois que nous avons terminé tous les coins, nous pouvons commencer l’installation des plinthes. Celles-ci devront être coupées à 45 degrés pour assurer une parfaite liaison entre elles. Une fois les plinthes coupées, nous utiliserons l’adhésif de montage pour les fixer au mur.

plancher flottant
En plus d’être très esthétique, le parquet flottant se nettoie et s’entretient aisément.

Les erreurs à éviter quand vous posez un parquet flottant

L’une de ces erreurs est le placement du plancher flottant sur une surface sale et poussiéreuse. La plate-forme flottante doit toujours être placée sur une surface propre. Avant la pose, utilisez un aspirateur et nettoyez parfaitement le sol. La poussière et la saleté peuvent pénétrer dans les connexions et un bruit de craquement est garanti. Bien sûr, cela serait une grosse erreur et pourrait faire apparaître différents problèmes à l’avenir.

Ne posez pas un parquet flottant sur une surface non préparée. Avant de commencer la pose du plancher flottant, réparez la surface. Tous les trous et les irrégularités doivent être traités. La surface doit être plane et lisse. Un mauvais état de la surface du sol peut entraîner une détérioration rapide du parquet flottant.

Une autre erreur à éviter est la pose de la plate-forme flottante immédiatement après sa livraison à domicile. Le plancher flottant doit avoir du temps pour s’habituer à la température et à l’humidité de la pièce où il sera posé. S’il y a une grande amplitude thermique entre son lieu de provenance et le domicile, il peut se contracter ou se dilater. Nous devons attendre au moins deux jours avant de commencer à poser le sol stratifié.

Le parquet flottant est facile à entretenir et à nettoyer. Si l’une des lattes est endommagée, il suffit de la remplacer par une autre, et il n’est pas nécessaire de démonter tout le revêtement. Ce type de matériau est également très résistant à la formation de moisissures et de bactéries. De plus, il est flexible et supporte bien l’expansion qui peut se produire en raison des changements de température. Ce type de sol vous permet de choisir entre une infinité de finitions et de textures.