Entretien du jardin

Entretien du jardin : ce qu’il faut savoir

Un jardin est un espace vert, habituellement situé près d’une habitation, notamment dans une cour. Il s’agit d’un espace extérieur, aménagé et souvent clos dans lequel des fleurs, des fruits, des légumes sont cultivés. Cette parcelle de terrain utilisée pour faire croître des végétaux utiles ou d’agrément peut être couverte d’herbes épaisse et courte (gazon) constituant ainsi une pelouse. Pour avoir un jardin propre et sain en vue de conserver par ailleurs son aspect esthétique, il doit être entretenu. Ainsi, pour bien prendre soin d’un jardin, certains techniques de jardinage doivent connues et / ou mises en pratique, incluant l’arrosage, le désherbage, la taille et bien d’autres activités.

Entretien du jardin : des connaissances de bases

Après les opérations techniques liées à la création d’un jardin, d’autres gestes et activités s’avèrent nécessaires pour avoir un beau jardin et pour l’entretien de celui-ci. Pour ce faire, il est important d’avoir des informations ou des connaissances relatives à la technique du jardinage.

Jardin tondu
Un bon entretien du jardin consiste à régulièrement arroser les plantes, enlever les mauvaises herbes, couper des branches des arbres et des arbustes et tondre les pelouses.

Le jardinage consiste à prendre soin d’un jardin en effectuant diverses opérations. Certaines informations permettront ainsi au jardinier de réaliser des tâches appropriées au bon moment pour entretenir convenablement un jardin. Il s’avère convenable de développer des connaissances en matière de jardinage, notamment en ce qui concerne l’entretien d’un jardin, de collecter des informations sur le sol et les besoins des plantes cultivées.

En somme, il faut connaître les activités ou les tâches de jardinage et savoir, par exemple, quand et comment désherber, arroser, tailler. En effet, les plantes ont besoin de soins. Il importe d’instaurer des activités pour prévenir des maladies.

Le désherbage  

Pour avoir un beau jardin, il faut l’entretenir en effectuant certaines activités telles que le désherbage qui consiste à enlever les mauvaises herbes. En effet, le jardin doit être régulièrement désherbé en vue de le débarrasser des plantes nuisibles qui peuvent inhiber la croissance des plantes cultivées et altérer la beauté du jardin. Le désherbage est nécessaire au développement des plantes, car il permet de lutter contre les adventices (mauvaises herbes) nuisibles à la croissance des plantes cultivées.

Le désherbage peut être mécanique avec l’utilisation des outils tels que la herse étrille, la roue rotative et la bineuse. Ces outils permettent d’arracher ou de déraciner les mauvaises herbes tout en limitant l’utilisation des produits chimiques et l’impact environnemental, avec un résultat efficace et visible.

Lorsque le désherbage manuel ou mécanique ne permet pas de venir à bout des mauvaises herbes, un désherbage chimique peut être préconisé avec un herbicide ou une préparation phytosanitaire. Aussi, le jardinier peut utiliser la chaleur pour tuer ou éradiquer les mauvaises herbes, il s’agit alors d’un herbage thermique. Il permet de remédier au développement rapide des mauvaises herbes en ayant recours à une source de chaleur.

Un arrosage correct et adapté

Pour l’entretien du jardin, un arrosage correct, fréquent et adapté au besoin des plantes s’avère nécessaire. Le jardinier doit, donc, connaître les besoins des plantes en eau et arroser celles-ci conséquemment tout en évitant tout arrosage excessif.

En fait, un arrosage en abondance peut favoriser la moisissure, la prolifération des agents pathogènes présents dans le sol. C’est pourquoi, il est important de fournir de l’eau aux plantes en limitant l’humidité au niveau du feuillage et en ciblant les racines en vue de leur apporter une quantité d’eau requise ou adaptée aux plantes en fonction de leur besoin et de leur développement.

Ainsi, l’arrosage doit être efficace et adapté aux plantes. Certaines requièrent une quantité importante d’eau, tandis que d’autres en consomment moins. Cet arrosage qui permet d’éviter le dessèchement des plantes et de leur fournir une quantité suffisante d’eau, peut être effectué à tout moment, mais de préférence, tard le soir ou tôt le matin en vue de favoriser une absorption efficace de l’eau par les racines et une réduction de l’évaporation de celle-ci.

Pour effectuer convenablement cet arrosage, le jardinier peut avoir recours à un arrosoir, un tuyau d’arrosage, un arroseur asperseur rotatif (bien adapté pour les pelouses) ou à un arrosage automatique ou à un système de goutte-à-goutte.

La taille des plantes

La plante peut être affectée par des pathologies. Pour éviter la propagation de celles-ci et l’altération de la plante entière, les branches endommagées doivent être taillées dès qu’elles sont identifiées. Pour ce faire, il est important de tailler les arbustes, les arbres (endommagés) pour améliorer la santé des plantes et la beauté de celles-ci. 

En effet, la taille consiste à couper les branches endommagées, nuisibles, inutiles, cassées, abîmées, grossières ou disgracieuses. Elle présente plusieurs avantages. Lorsqu’elle est effectuée régulièrement, elle favorise un accroissement de la ramification ou l’apparition de nouvelles branches, une floraison abondante, la régularisation de la croissance de l’arbre, la production de fruits, tout en conférant une forme esthétique aux arbres. 

Les outils utilisés pour effectuer la taille doivent être désinfectés avec de l’alcool en vue d’éviter la transmission ou la propagation des maladies. Ces outils peuvent être un sécateur, un coupe-branche, une scie à élaguer ou une tronçonneuse pour les grosses branches.

La tonte du gazon 

Dans le cadre de l’entretien de la pelouse, la tonte du gazon s’avère importante. Elle permet d’avoir une belle pelouse, bien verte et courte et de préserver la vitalité du gazon. Il est important de procéder à la tonte du gazon pendant la période de pousse et lorsque la pelouse est bien sèche.

Entretien du jardin
Les pelouses gazonnées doivent être entretenues pour les rendre belles, pour accroître leur densité et pour limiter leur envahissement par les mauvaises herbes ainsi que l’apparition des maladies.

Entretien du jardin : la fertilisation

Les plantes, tout comme les gazons de la pelouse, doivent être correctement fertilisées. C’est la fertilisation du sol qui permet de nourrir convenablement les végétaux. Sous l’effet de l’érosion et bien d’autres facteurs, le sol à tendance à s’appauvrir et doit, de ce fait, être nourri en vue d’entretenir sa fertilité.

Ainsi, la fertilisation du sol s’avère nécessaire pour faire croître les plantes et les gazons et pour répondre aux besoins des plantes du jardin. Elle permet d’enrichir le sol tout en apportant des éléments nutritifs (l’azote, le phosphore, le potassium, etc.) aux plantes. Cette fertilisation peut s’effectuer par le biais de matières organiques (compost) ou d’engrais.