renovation edf

Prime énergie EDF : financer vos économies d’énergie


Quand on scrolle son écran ou qu’on lit des revues, on se dit souvent que faire des travaux, c’est assez facile. Il n’en est rien. La complexité des structures et les matériaux nécessaires font qu’il est bien souvent obligatoire de passer par un entrepreneur pour les réaliser. En particulier quand on parle d’isolation ou d’amélioration de la performance énergétique. Si le tarif peut très vite s’avérer salé pour le particulier, l’Etat a mis en place un système de prime énergie qui permet de réduire la note final tout en profitant des avantages d’une rénovation ou d’une mise à niveau.

Quels travaux sont  éligibles à la prime EDF ?

EDF propose une prime énergie pour différents types de travaux. Ceux-ci sont axés sur les économies d’énergie. Ces postes ne sont d’ailleurs pas choisis par EDF, mais imposés par un dispositif gouvernemental.

L’isolation est le premier point. Cela permet de réduire les déperditions d’énergie d’un bâtiment. Il est possible d’isoler :

  • Les murs
  • Les combles
  • La toiture
  • Le plancher

Le chauffage et la régulation est le second point. On intervient alors principalement sur le mode de chauffage, qui vise clairement le passage à l’électricité. On peut ainsi installer :

  • Une pompe à chaleur eau / eau, air/ eau, air / air, ou encore hybride
  • Un plancher chauffant hydraulique à basse température
  • Des robinets thermostatiques
  • Un émetteur électrique à régulation électronique
  • Une chaudière individuelle à haute performance énergétique

Les énergies renouvelables ont la part belle avec les certificats d’économies d’énergie. On peut installer :

  • Un chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation
  • Un chauffe-eau solaire individuel
  • Une chaudière biomasse individuelle
  • Un appareil indépendant de chauffage au bois
  • Un système solaire combiné

Enfin, les menuiseries bénéficient également d’une aide financière à partir du moment où on pose une fenêtre ou une porte-fenêtre complète avec vitrage isolant.

La prime énergie permet de remplacer ses châssis pour moins cher

Quelles sont les conditions d’octroi ?

L’octroi de la prime énergie se fait sur base de trois grands critères. Celui du demandeur qui doit répondre à certaines exigences, celui du logement en tant que tel, mais également les travaux dont il a été question ci-dessus.

Le bénéficiaire doit obligatoirement être un particulier majeur. Il doit être propriétaire du bien pour lequel il demande la prime. Soit l’occuper, soit en être le bailleur, et financer les travaux.  Pour pouvoir travailler avec EDF, il doit s’inscrire sur le site et s’être créé un compte. Enfin, il ne doit pas avoir demandé une prime pour les mêmes travaux chez un autre opérateur ou avoir fait les démarches pour obtenir une prime liée aux CEE pour les mêmes travaux. La raison : les certificats sont uniques pour chaque travaux et ne peuvent être demandés deux fois.

Le logement, lui, doit se situer en France métropolitaine (hors Corse et DOM-TOM) et avoir été construit il y a plus de deux ans au moment de l’engagement des travaux.

Les travaux qui sont éligibles sont repris dans la liste ci-dessus. Pour autant qu’ils y figurent, ils peuvent bénéficier d’une prime. La seule condition supplémentaire est que les travaux respectent les prescrits techniques et qu’ils soient réalisés par un entrepreneur / un artisan certifié RGE. RGE signifie Reconnu Garant de l’Environnement.

A quel montant aurez-vous droit ?

Le montant de la prime varie nécessairement en fonction des travaux de rénovation entrepris. Au plus les travaux sont importants, au plus la prime grossi. A cela, il faut rajouter que certains travaux sont mieux couverts, car ils dépendent d’une surface à couvrir et dépendent donc largement des spécificités du logement.

Pour avoir une première idée du montant de la prime énergie, le module de simulation mis à disposition par EDF. Cette simulation se fait en 4 étapes. Tout d’abord, il faut spécifier le département des travaux, le type d’habitation et le mode de chauffage utilisé suite aux travaux. Ensuite, on se focalise sur les travaux à réaliser en ajoutant les éventuelles informations pertinentes (superficie de la toiture à isoler, nombre de châssis à placer, etc.). De plus, on doit indiquer si on est éligible au Bonus de la prime (pour les ménages modestes). Enfin, vous recevez l’estimation de la prime pour les travaux que vous avez indiqué.

Pour peu que le logement se situe en France, il est éligible à la prime énergie EDF

Quel est le délai de versement ?

Le délai de versement annoncé est de 1 mois. Il commence à courir à partir du moment où le dossier a été entré complet auprès des services d’EDF. Ce délai permet aux collaborateurs de vérifier si tous les document sont en ordre.

A noter également que le délai pour rentrer son dossier complet auprès des service est de 3 mois. Ce délai prend cours à la date de la facture.

Quelles démarches entreprendre pour bénéficier de la prime EDF ?

Les démarches pour obtenir sa prime énergie avec EDF est très simple. En fait, EDF travaille comme un intermédiaire entre le particulier qui entreprend des travaux et l’Etat qui donne les primes. EDF réalise ce travail d’intermédiaire, car il y est contraint par le dispositif des certificats d’économies d’énergie. En effet, les entreprises qui sont actives dans la vente de produits pétroliers sont obligées de mettre en place un tel dispositif d’aides financières.

Aussi, ce qui est important pour EDF, c’est que l’entreprise s’assure que les demandeurs ne fassent pas plusieurs demandes et que les dossiers soient complets.

Pour le demandeur, les démarches sont simples. Il faut créer un compte et attendre une lettre d’engagement. Cette lettre stipule qu’EDF s’engage à obtenir la prime pour vous. A partir de ce moment-là, les démarches pour les travaux (devis, etc.) peuvent commencer. Attention, pour obtenir une prime, il faut nécessairement que la date du devis soit postérieure à la lettre d’engagement. Une fois les travaux réalisés, par un entrepreneur RGE, il faut se constituer un dossier. Ce dernier doit contenir :

  • Le devis signé et daté
  • La facture des travaux
  • L’Attestation sur l’Honneur
  • La qualification RGE de l’entrepreneur ou de l’artisan
  • Les éventuels documents relatifs à une demande Bonus Prime

Ensuite, il suffit d’attendre le versement du montant auquel vous avez droit.

La résidence principale est-elle l’unique bien concerné ?

Non. On peut faire appel à la prime énergie pour toutes les habitations. En effet, la règle principale est que le bien immobilier soit situé en France métropolitaine. Chez EDF, cela exclut les DOM-TOM et la Corse. Le bien ne peut pas non plus être neuf ni âgé de moins de deux ans. Hormis cela, tous les logements peuvent bénéficier de ce système lié aux certificats d’économies d’énergie.

Utiliser les énergies renouvelables, voilà un des objectifs de la prime énergie

La prime éco EDF est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Oui, il existe de multiples solutions pour alléger encore un peu plus la facture des ménages qui souhaitent rénover leur bien. Ces solutions proviennent de sources diverses, aussi bien du secteur bancaire que du secteur public, le privé étant mis à contribution sous la forme de cette prime éco. Les différents coups de pouce sont L :

  • Le coup de pouce « Chauffage » et « Isolation ». Ces initiatives publiques visent un public modeste avec un faible revenu. Cette aide supplémentaire vient aider ou remplacer l’aide de la prime énergie EDF.
  • Les aides des collectivités locales. De nombreuses collectivités développent leurs propres systèmes d’aides qui conviennent aux spécificités de leur population ou de leur relief. Ainsi, certains départements donneront un coup de pouce pour installer des panneaux solaires, d’autres pour une meilleure isolation. Ces primes sont très souvent cumulables avec les autres primes. Les aides ainsi à diminuer encore un peu plus le montant total des travaux. Par contre, elles impliquent de nouvelles démarches administratives.
  • Les prêts et crédits d’impôt. Il existe un crédit d’impôt sur les travaux liés à la transition énergétique. Cela permet de récupérer sous une autre forme de l’argent dont on peut se servir pour ses travaux. Les prêts verts et autres prêts à taux zéro coûtent forcément de l’argent. Mais ils permettent de ne pas toucher à son épargne si on en a une. Ou offrent une bonne solution pour financer avantageusement ses travaux.
  • La TVA réduite. Depuis quelques années, les travaux de rénovation sont soumis à un régime spécial de TVA de 5,5 % au lieu de 7 %.

Peut-on faire plusieurs demandes de prime ?

Oui, il est possible de faire plusieurs demandes de primes. Tout le monde ne peut réaliser l’ensemble de ses travaux de rénovation en une seule fois, c’est pourquoi, il est possible d’introduire plusieurs dossiers. Par contre, il n’est pas possible de demander plusieurs primes pour un seul et même poste de rénovation (isolation, chauffage, ou autre), car les primes sont liées à des CEE. Ceux-ci sont uniques et ne peuvent être demandés que par un seul prestataire, ici EDF. Aussi, si vous commencez avec EDF, vous devez continuer jusqu’au bout avec EDF une fois votre dossier introduit.

Découvrez aussi les primes dispensées par ces enseignes